Cuisine vietnamienne

3 royaumes, 3 traditions culinaires

En France on confond souvent cuisine chinoise à cuisine vietnamienne. Et pourtant chacune possède ses propres particularités et ses grandes spécialités. La gastronomie vietnamienne est très parfumée et colorée, souvent plus légère que la cuisine chinoise…

On distingue plusieurs cuisines vietnamiennes : la cuisine du Nord, la cuisine du Sud, la cuisine impériale ou de Hué principalement mais aussi la cuisine du delta du Mékong, la cuisine des hauts plateaux…et la cuisine vietnamienne d'Outre-mer.

La cuisine franco-sino-vietnamienne telle qu'on la consomme dans les restaurants dits "asiatiques" en France fait souvent partie de cette dernière appelation qui a parfaitement su s'adapter au goût et aux habitudes des français. L'ancienne Indochine a également laissé quelques traces que l'on observe encore dans l'utilisation de l'anisette dans les "cocktail maison" ainsi que dans la consommation quasi exclusive des rosés de Provence à table, qui ont peu à peu également envahis les restaurants chinois.

Pour une immense majorité de personnes la "cuisine chinoise" se caractérise par ses pâtés impériaux, nems, rouleaux de printemps, beignets de crevettes, porc au caramel, poulet au curry, canard aux ananas et bananes flambées... qui sont en fait tous des plats vietnamiens ou issus de la cuisine vietnamienne. Il y a donc de très fortes chances pour que le "restau chinois" que vous connaissez soit en fait un vietnamien par conséquent, la cuisine chinoise qu'il propose a une forte tendance indochinoise ou cochinchinoise...sinon tonkinoise.

Il existe autant de différence entre la cuisine chinoise et la cuisine vietnamienne qu'entre une Suédoise et une Gitane d'Andalousie. Par ailleurs il existe autant de différence entre la cuisine Vietnamienne du Nord et celle du Sud qu'entre la cuisine lilloise et la cuisine marseillaise.

D'ailleurs, savez-vous comment s'organise un repas vietnamien ?